Système GDV - Décodage
Chromothérapie - Bio-Magnétisme
Dien Chan- Reiki - Fleurs de Bach
TFH Santé par le Toucher

Route d'Echallens 2 / 1032 Romanel/Lausanne
079 573 77 66

Imprimer

Monique Mettraux
Route d'Echallens 2
1032 Romanel/Lausanne
079 573 77 66

Agréée ASCA

Partager

Bio-Magnétisme

Une méthode de soin alternative qui vient en aide aux personnes qui souffrent en les apaisant.

Il permet d’harmoniser, d’activer, de tonifier, de disperser, de calmer la circulation énergétique des êtres humains, des animaux, des végétaux par un fluide d’un corps à l’autre.

Le magnétiseur, par l’émission d’une énergie ordonnée, bien dirigée, rééquilibre le processus cellulaire désorganisé du receveur.

C’est en restaurant l’équilibre perdu que la guérison survient.

Nul besoin d’être un maître ou un gourou contrairement à ce que certains veulent nous faire croire !

Connu et pratiqué dans l’ancienne Egypte, le magnétisme était déjà utilisé par les prêtres pour soulager les malades.

Le Dr. Messmer (1734-1815) découvrit, développa et enseigna certaines techniques magnétiques.

Il croyait en l’existence d’un fluide. Il pensait que toutes les maladies de l’homme étaient dues à un dérèglement de celui-ci dans le corps et qu’en restaurant cet équilibre perdu, la guérison survenait.

Grâce à diverses techniques, ce fluide physique subtil est susceptible d’être canalisé, emmagasiné et transmis à d’autres personnes. Il emplit l’univers, servant d’intermédiaire entre l’homme, la terre, les corps célestes et entre les hommes eux-mêmes.

Le magnétisme se compose de l’énergie cosmique et tellurique, accompagnée de la pensée dirigée.

Les termes « négatif » et « positif » ne signifient pas
« mal » et « bien » mais expriment la nature de la polarité.

  • La main gauche est de polarité négative, donc réceptive.
  • La main droite est de polarité positive, donc émettrice.
  • Pour les vrais gauchers les polarités peuvent êtres inversées.
  • Le magnétisme permet également d’harmoniser et d’agir directement sur les chakras et les méridiens.

Le magnétiseur travaille au rétablissement d’un déséquilibre seulement s’il est en harmonie avec lui-même.Il n’agira qu’en parfait accord avec la personne à aider.

image

Quels sont les bienfaits ?

  • Eveille les forces de guérison
  • Harmonise la circulation énergétique
  • Agit sur le système endocrinien
  • Favorise la relaxation
  • Libère les émotions
  • Réduit le stress
  • Diminue les tensions
  • Aide à vivre un deuil
  • Soulage les douleurs
  • Détend lors de la préparation aux examens
  • Apaise avant une intervention chirurgicale
  • Permet d’harmoniser et d’agir directement sur les chakras et les méridiens.

Il existe deux sortes de magnétisme:

  • Le magnétisme naturel, appelé magnétisme animal par le Dr. Messmer, que chacun possède et qui s’extériorise instinctivement, utilise les polarités positives et négatives, selon les lois de l’électricité.
  • Le magnétisme spirituel, état à travers lequel le pratiquant est à la fois l’émetteur et le canal par lequel passe l’énergie divine.

Le magnétiseur ne possède pas de pouvoir, il est simplement un canal d’énergie.

Tout le monde peut magnétiser selon son degré de réceptivité. Chacun de nous possède un potentiel magnétique qu’il est possible de travailler, voire d’augmenter.

L’être humain, capteur et accumulateur d’énergie, emmagasine celle-ci et selon le besoin, la redistribue sous forme de magnétisme.

Il existe plusieurs méthodes pour magnétiser :

  • Intuitive, en faisant des gestes spontanés sans se référer à une méthode
  • Technique, en se référant aux diverses méthodes connues
  • A distance.

Chaque partie de notre corps est émetteur :

  • Par les mains, avec des passes magnétiques, longitudinales ou transversales
  • Par l’imposition palmaire ou digitale
  • Par le souffle froid
  • Par les yeux







La sagesse nous invite à accueillir les résultats sans forcément tout comprendre.


Cette technique ne se substitue pas à un traitement médical. Le Bio-Magnétisme ne remplace ni le diagnostic ni le traitement prescrit par un médecin. En aucun cas, le patient ne doit abandonner ou modifier un traitement sans l'avis et l'approbation de son médecin.