Système GDV - Décodage
Chromothérapie - Bio-Magnétisme
Dien Chan- Reiki - Fleurs de Bach
TFH Santé par le Toucher

Route d'Echallens 2 / 1032 Romanel/Lausanne
079 573 77 66

Imprimer

Monique Mettraux
Route d'Echallens 2
1032 Romanel/Lausanne
079 573 77 66

Agréée ASCA

Partager

GDV - Effet Kirlian

Technologie de visualisation par décharge gazeuse

Mesure l’énergie cellulaire et sa distribution au sein de l’organisme.

« L’électro Photonic Captor » EPC autrefois connu sous le nom de GDV a été développé en 1995 par le professeur Konstantin Korotkov, physicien à l’université de St-Petersbourg.

Cette technologie est basée sur l’interprétation de l’image du champ énergétique d’un corps.

Il a été démontré que les caractéristiques du rayonnement de la couche cutanée du corps humain dépendent principalement de l’activité de son système nerveux autonome (SNA) selon le principe des niveaux d’adaptation.

L’EPI (Imagerie Electro Photonique) utilise un courant électrique très faible et complètement indolore qui est appliqué sur le bout des doigts pendant moins d’un millième de seconde.

La réponse du corps à ce stimulus est la formation d’un « nuage » composé de photons de basse énergie.

Le « rayonnement » électronique de cette décharge invisible à l’œil nu est capturé par une caméra optique CCD puis traduite en un fichier numérique, l’effet Kirlian.

Les données de chaque test sont converties en un seul « profil photonique » qui est alors comparé à la base de données contenant plusieurs centaines de milliers de rapports.

image
image
image
image
image
image
image

Cette technologie est un complément idéal pour toutes les spécialités médicales et autres thérapies.

Le système EPI est un outil de dépistage qui identifie les faiblesses du corps humain et permet aux praticiens de se concentrer plus rapidement et efficacement sur les zones à traiter.

Il constitue également une méthode pour suivre l’évolution et le succès du traitement.

Les principaux avantages sont :

  • Evaluation de l’état psycho-physiologique et de l’activité fonctionnelle d’un individu
  • Technique non invasive
  • Evaluation des niveaux d’anxiété et de stress
  • Information sur le niveau d’homéostasie énergétique de l’organisme et de chaque système fonctionnel individuel
  • Contrôle de la réaction de l’individu aux traitements, aux médecines allopathiques et homéopathiques ainsi qu’à l’influence
    « informationnelle »
  • Possibilité de suivre l’évolution de divers processus structurels, fonctionnels et temporels qui prennent place dans l’organisme

L’information doit être obtenue des 10 doigts avec et sans filtre.

Les logiciels GDV fournissent des informations différentes au sujet de l’énergie, ils utilisent chacun leurs propres principes de traitement d’information.

Une analyse complète requiert donc l’utilisation de tous ces programmes.

L’EPI permet d’analyser l’état énergétique d’une personne et son statut autonome, c’est-à-dire d’évaluer la condition du corps au niveau du fonctionnement du système nerveux autonome.

On peut dire que les images EPI sans filtre reflètent la condition psychologique et physiologique actuelle de la personne, son état nerveux psychique.
Les images EPI avec filtre reflètent le niveau d’énergie somatique de base du corps.

Plus la dérégulation autonome est forte, plus les divergences entre les images avec et sans filtre seront grandes.

Le stress est l’un des facteurs négatifs de notre civilisation et un stress continu, une détresse, des soucis, une irritabilité et une colère mènent inévitablement au développement d’états pathologiques.

La méthode EPI fait un pont entre la science logique occidentale et la science intuitive de l’Orient.

Elle permet de présenter le même phénomène dans différentes langues, dans différents systèmes et d’observer le même phénomène de différents points de vue.

Quand nous parlons de champs énergétiques, de méridiens et de chakras, nous utilisons un langage créé par d’autres civilisations. Un langage qui, intuitivement, communique des idées qui ont été prouvées par des pratiques millénaires.

Toutefois, il faut garder à l’esprit que ce champ d’énergie ainsi projeté est créé par l’analyse des données de l’ordinateur et ne constitue pas une
« aura ou photographie d’aura ».

Cette technique ne se substitue pas à un traitement médical. L’analyse GDV ne remplace ni le diagnostic ni le traitement prescrit par un médecin. En aucun cas, le patient ne doit abandonner ou modifier un traitement sans l’avis et l’approbation de son médecin.